Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Françoise

L’Ile de France est alors une province en grande partie rurale où les activités agricoles tiennent une place prédominante.

 


Le territoire de Noiseau, composé en grande partie de terres argileuses est très fertile et éminemment propre à la culture du blé.

 


La commune est donc essentiellement agricole, pas d’autre commerce que celui des produits de la culture. La betterave à sucre cultivée avec succès alimente une distillerie agricole.

 

 

champs de betterave avec au fond à droite la distillerie

 

Cette dernière fut appelée "l'usine", il ne subsiste actuellement que le pignon proéminant à droite de la cheminée





LA DISTILLERIE SITUEE RUE LEON BRESSET


On constate aussi la présence de petits métiers artisanaux et de quelques activités « préindustrielle ».

 

 

 Une briqueterie exploite la terre argileuse des champs voisins elle cessa son activité en 1890. Cette terre argileuse fût de tous temps recherchée et les mares de la forêt pourraient être d'anciennes carrières  

 

               

 

 

 Elle occupait la totalité du terrain compris entre les rues Kennedy, Gabriel Péri, Pierre Brossolette et la Grande Rue Pierre Mendès France.

Dans les champs de l'autre côté de la grande rue, une escavatrice extraiait la terre qu'un petit train transportait à l'usine. Elle ouvrait en 1930, cessa son activité vers 1970.

 

  En 1898, la superficie territoriale est de 434 hectares ainsi répartis :

   

Terres labourables                                       300 hectares

Prés et herbages                                             6 hectares

Pâturages et pacages                                       1 hectare

Vignes                                                            1 hectare

Bois,landes et terres incultes                          120 hectares

Cultures diverses                                                6 hectares

 

 

   Ce tableau donne aussi exactement que possible l’état des principales cultures et des productions agricole en cette même année.  

La production du lait fourni est de 70 hectolitres pour une valeur moyenne de 210 francs. La production en laine est de 6,3 quintaux pour une valeur totale de 756  francs.

 

Le tableau suivant donne le recensement des animaux de ferme
    Espèce chevaline (adultes et jeunes)  : 18

    Bœufs de travail : 32

    Vaches : 4

    Génisses (d’un an et plus) : 1

    Veaux (de moins d’un an) : 1

    Brebis (de plus de deux ans) : 175

    Agneaux et agnelles (de moins d’un an) : 65

                            

 

 

 

 

 

Commenter cet article