Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Françoise

 Chez la modiste Edgar Degas

 

Avant son mariage en 1907, ma grand-mère maternelle était modiste à Château-Renault. Sa patronne Melle Bodin était la fille du photographe de cette ville.

    modisteElle créait des chapeaux vendus en tant que pièces uniques aux Renaudines en tenant compte de différents critères : personnalité, physique, circonstance, budget.  

    Ce métier était fort pratiqué par les femmes au début du XXe siècle, grande période de la mode du chapeau. Il était alors beaucoup moins « huppé », plus banalisé et plus répandu qu'il ne l'est aujourd'hui.

 

Avant la seconde guerre mondiale, les femme ne pouvaient pas sortir en "cheveux", selon l'expression de l'époque, sans être considérées comme des femmes "légères". Les paysannes quant à elles, n'ayant pas les moyens de s'acheter un chapeau,  se couvraient toujours la tête d'une coiffe pour sortir.  

 

    Cependant, les modistes avaient le privilège de livrer leurs créations par le grand escalier et non par l'entrée des fournisseurs.

En France, Sainte Catherine est la patronne des modistes. Chez la modiste Henry Tonks 

 

Commenter cet article