Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Françoise

Armoire de mariage du Calvados datant de 1800062     Dans chaque province, un meuble caractéristique jouit d'une nette préférence par rapport aux autres. En Normandie, il s'agit de l'armoire, et plus précisément de l'armoire de mariage, qui joue un rôle important dans la vie régionale. Orgueil de la maîtresse de maison, symbole de sa prospérité, l'armoire de mariage n'est pas seulement un meuble de rangement. On y met aussi l'argent, les bijoux, les valeurs, les actes notariés... Sa fabrication résulte d'un long cérémonial, qui s'échelonne sur de nombreuses années, de la naissance d'une fille à son mariage.

     La première phase commence quand elle est bébé. Le père choisit le chêne qui sera abattu et débité soit entre Noël et le jour de l'an, quand la sève est au repos, soit plus tard à la sève montante et forcément à la pleine lune dont l'action resserre les fibres du bois. Les planches sont stockées et séchées pendant une dizaine d'années.

     La deuxième phase a lieu donc au moment de la communion solennelle de la fille, les planches sont alors refendues à la hache dans le sens du fil puis séchées jusqu'à la demande en mariage. Le meuble est alors assemblé selon les dimensions déterminées par le père.

     La troisième phase est le choix et la réalisation du décor qui donnera à l'armoire sa valeur matérielle et symbolique. Par exemple un père cultivateur fera faire des sculptures de gerbes et d'épis de blé, celui qui cultive des arbres fruitiers choisira des corbeilles de fruits.

     Le soin extrême apporté aux sculptures qui ornent sa façade en font la particularité. Plus elle sont abondantes, plus le donateur affirme sa puissance financière. Le motif central qui orne la corniche est le plus chargé. Paniers de fruits, corbeilles fleuries et nids de colombes se détachent, dans un relief profond, des autres motifs décoratifs. Mais le "thème" principal de l'armoire de mariage est copieusement entouré d'attributs classiques (coquilles, rinceaux, perles, rubans...), et d'éléments normands : feuilles de chênes ou de laurier, gerbes de fleurs, grappes de raisin...

   

Musée d'Ethnographie et d'Art populaireMUSEES DU MEUBLE NORMAND DANS LE CALVADOS

Le musée d'Art populaire du vieux Honfleur : meubles normands des XVIIe et XVIIIe siècles.
10 rue de la Prison, 14600 Honfleur, tél 02.31.89.14.12.
Ouvert de mi-février à fin novembre.

BIBLIOGRAPHIE

- Les Armoires du Calvados, Valérie Bérinstain, dans "Terroirs de France", éditions Gérar Monfort, 1980

- Le Mobilier régional de Basse Normandie, Edith Mannoni, éditions Massin, 1998

 

Commenter cet article