Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ephéméride

<iframe width="320" height="460" src="http://www.france-pittoresque.com/spip.php?page=ephemeride" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Publié par Françoise

 octroibureau-n--2.jpg

 

 

 

 Avant d'entrer dans nos villes, les marchandises devaient acquitter un droit de péage aux bureaux de l'octroi.

Véritable douane locale, l’octroi permettait aux communes de recevoir d'importants revenus pour tous produits destinés à la consommation ou à l'artisanat venant de l’extérieur. C'était l'ancêtre de la TVA mais locale.

Le terme « Octroi » vient d’octroyer qui signifie accorder : La ville octroie (accorde) l'entrée de marchandises en échange d'une taxe.

Déjà il existait chez les romains mais il apparut en France, qu'au début du 13e siècle. Au milieu du 17e, les souverains s’approprièrent une partie de cette recette. Elle fut abolie en 1791 après la Révolution. Mais le Directoire, le Consulat et l'Empire le réinstaurent et le généralisent. Au  19e siècle l’octroi deviendra très lucratif. 

 

img008.jpg

 

Le 12 septembre 1885, l'octroi est supprimé au plan national. Mais pour faire face à toutes les dépenses qui n'étaient plus couvertes par cet impôt, l'octroi continue. 

 

 Mal acceptées par la population, ces taxes furent définitivement supprimées à la fin de la deuxième guerre mondiale, bien sûr elles   furent vite remplacées par le relèvement des taxes locales sur les ventes au détail et les prestations de services.

 

A Sens, par exemple il y en avait cinq, je n'en ai trouvé que trois sur d'anciennes cartes postales

  octroi-bureau-n-5.jpg

Commenter cet article

Elodie 17/04/2013 13:59


Et bien je ne connaissai pas vraiment l'octroi avant de lire ton article !

Fanny 20/04/2013 18:14



Je suis ravie que cet article t'ai permis d'approfondir tes connaissances