Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Du côté de chez Nous....
  • Du côté de chez Nous....
  • : Sur ce blog de généalogie, vous pourrez découvrir l'histoire de nos ascendants ainsi que les lieux où ils ont vécu, les professions qu'ils ont exercées, les traditions qu'ils ont suivies et bien d'autres rubriques les concernant.
  • Contact

Recherche

19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 13:50

 6527-Osteospermum-jucundum.jpg

 

 

A force d'observation, nos ancêtres parvenaient à prévoir le temps grâce à la couleur des nuages, l'aspect du ciel nocturne, le comportement des animaux, des insectes et des plantes.

Ces dernières à défaut de prédire vraiment le temps, réagissent aux variations climatiques avec quelques heures d'avance. A nous de décrypter leurs réactions !

 

Le grand chardon est le plus connu des baromètres végétaux. Par beau temps, toutes ses feuilles sont étalées. Dès que l'hygrométrie remonte, il se referme, cachant son coeur violet. Il ne s'ouvrira  à nouveau qu'au retour du soleil.

 

Les conifères sont très sensibles aux variations climatiques. Les écailles des cônes d'épicéa, de pin, de sapin sont ouvertes lorsqu'il va faire beau et se ferment s'il y a risque de pluie.

 

La pluie approche si

  • Les fleurs du liseron, du mouron, du pissenlit se ferment dans la journée.
  • La fleur de la belle-de-nuit s'ouvre.
  • Les fleurs de la potentille s'étalent.
  • Les fleurs de Dimorphotheca (connues pour être très sensible à la luminosité) ne sont pas encore ouvertes à midi.
  • Les feuilles de la laitue s'ouvrent comme pour mieux recueillir l'eau.

Menace de vent ou de tempête si

  • Les fleurs de la carline (appelée aussi chardon-baromètre) se referment.
  • Le trèfle replie ses feuilles.

Certaines plantes absorbent l'humidité ambiante, ce qui augmente leur volume et les rend rigides. C'est pourquoi les paysans annoncent qu'il va pleuvoir quand ils constatent que les tiges du  cytise, de la fève, du haricot, de la lentille ou du trèfle, redressent leurs tiges.

 

Les feuilles du tilleul se contractent et se referment par temps de pluie, ce qui a pour effet de faire apparaître l'envers de celles-ci. Il semble alors que l'arbre tout entier a retourné ses feuilles !


Source : Almanach d'hier et d'aujourd'hui, La Maison Rustique, Flammarion

Partager cet article

commentaires