Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Françoise

 

2011-02-07-girouette-sur-cabane-a-Chamjean--4-.JPG 

La girouette que nous a offert notre fille est fixée depuis 7 ans sur le pignon de la cabane de jardin avec comme de juste une brouette et des outils de jardin comme emblème.    

   

  2011-02-07-girouette-sur-cabane-a-Chamjean--3-.JPG

 

 

  

 

 

Jusqu'en 1893, la girouette installée sur le toit de la maison de mon arrière-grand-père maternel située en Touraine, indiquait à tout le hameau la direction du vent.

 

 

 Dispositif indiquant la direction du vent, les girouettes servaient également d'enseigne, précisant le métier ou la passion de l'occupant de la maison.

Jadis privilège réservé aux nobles, les girouettes eurent le vent en poupe auprès des roturiers dès la Révolution française.

 

girouette-fanion-carre.jpg

girouette-motif-evide.jpg

 
 

 

Souvent fanion carré à l'époque médiévale, sans doute directement issue des bannières des nobles familles, les girouettes de cette époque possèdent un code qui renseigne sur la position sociale : les grandes familles féodales ont un fanion avec pointes, motifs évidées et parfois armoiries alors que les simples chevaliers n'ont droit qu'à une seule flèche avec différents empennages.

 

 

Tout un bestiaire

 

coq207girouette-dragon

 

Le motif du coq, très ancien puisqu'il est attes

té depuis le Xème siècle, est 

celui que l'on rencontre le plus souvent. Il est représenté sur la tapisserie de la reine Mathilde à Bayeux. Monstres, dragons, chimères apparurent à la Renaissance, tout un bestiaire fantastique montrant les dents pour bien faire sentir le danger qu'il y aurait à s'attaquer à la maison. Car les girouettes eurent un rôle de protection de la maison, au même titre que d'autres signes magiques dont on ornait les demeures.

 

Les métiers représentés

 

girouette-metier-marechal.jpg

bateau94

Lorsqu'en 1791, chaque citoyen obtient le droit de posséder une girouette, les toits s'ornèrent de scènes montrant le vigneron, le laboureur, le forgeron, le tailleur de pierres, le meunier ou le maréchal-ferrant au travail, tandis qu'un bateau indiquait la maison du marin, et des chevaux l'emplacement d'un relais.

 

 

 

Commenter cet article

philippon jean 28/02/2012 23:19


bonjours je suis compagnon et j'ai des information concernant votre grand père


compagnon charpentier DDDL qui pourrais vous intérésser


contacter moi


jean philippon


bordelais la constance


C.Cuisinier DDU