Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Françoise

Ecole maternelle à Château-Renault (37)

Ecole maternelle à Château-Renault (37)

Il y a quelques jours notre petite fille nous a demandé de choisir entre sa photo de classe seule ou sur un calendrier.

Eh oui, après la rentrée, on voit arriver la photo de classe. C'est vers 1860, quand les temps de pose se raccourcissent, que les écoles traditionnellement proposent une photo de chaque classe avec l'institutrice ou l'instituteur. Elles étaient prises à l'extérieur pour profiter au mieux de la lumière. Afin que les enfants restent calmes, les enseignants leur demandaient de croiser les bras ou de poser les mains sur les genoux. Toutes les familles n'avaient pas les moyens de l'acheter au grand regret des enfants concernés.

Parmi celles que j'ai retrouvées, la première a été prise vers 1907 à Château-Renault, ce doit être une classe de maternelle d'après l'âge des enfants. La cousine germaine de maman, Fernande Meissonnier se trouve tout en haut à droite. En examinant cette photo, je compte 4 ou 5 garçons pour une classe de 18 élèves. Ils portent tous des bottines et des blouses agrémentées de col en dentelles. Ce jour là les parents mettaient un point d'honneur à ce que leurs enfants portent leurs plus beaux vêtements, des petits noeuds dans les cheveux pour les filles.

Ecole maternelle d'Angerville (91)

Ecole maternelle d'Angerville (91)

Nous sommes à Angerville (91), petite ville beauceronne pendant l'année 1921-1922. la photo a été prise à l'extérieur où il ne devait pas faire chaud, certaines filles portent des pélerines tricotées, un garçon une écharpe. Un autre garçon se singularise en portant une lavalière blanche, c'est peut-être le fils d'un notable de la ville. Je pense que ce devait être une classe à plusieurs niveaux avec deux institutrices, les tous petits étaient en bas et les grands en haut, ils étaient 25 avec 11 ou 12 garçons dont le frère de maman, Gaston Courtois qui est au deuxième rang, 6ème en partant de la gauche

 

Ecole maternelle, rue Eblé, Paris 7e

Ecole maternelle, rue Eblé, Paris 7e

Là, nous sommes vers 1945 à l'école maternelle rue Eblé à Paris. Ils sont 30 élèves, 11 garçons, 19 filles mais l'instituteur n'y est pas, ce qui est étonnant. Quand on examine la tenue des enfants on voit que certains se sont habillés pour la circonstance, il y a un petit garçon a qui on mit une cravate. Aucun n'a de blouse. Certaines petites filles sont coiffées avec une "chouquette" sur la tête. Maman me coiffait ainsi quand j'était toute petite, elle faisait un petit rouleau qu'elle fixait je ne sais pas comment sur le dessus de la tête. Mon mari se trouve assis le 1er à gauche, ils y a 11 garçons et 19 filles et la photo est encore prise à l'extérieur.

 

Ecole maternelle du Port-aux-lion, Charenton-le-Pont (94)

Ecole maternelle du Port-aux-lion, Charenton-le-Pont (94)

Cette photo a été prise en 1957 à l'école maternelle de Charenton-le-Pont.

Ma soeur Jacqueline est au dernier rang devant la maîtresse et moi je suis au deuxième rang à droite. La consigne était de paraître studieux, certains élèves ont un livre devant eux et quelques uns avec un air inspiré font semblant de lire avec leur doigt, le dernier garçon porte un noeud de papillon mais nous avions tous, soit un tablier soit une blouse. Ma soeur et moi avions un tablier à carreaux à dominante rouge et un col claudine blanc. Nous étions toujours habillées à l'identique. C'était la grande section d'une petite école de quartier où nous n'étions que huit.

Sur ces quatre clichés, il y a toujours plus de filles que de garçons. Je n'ai choisi que des classes de maternelles et si on compare avec les photos de maintenant, un siècle plus tard, on retrouve les même petites "bouilles" des enfants sagement assis, certe les photos sont en couleur et déclinées sur différents supports mais la tradition perdure.

 

Commenter cet article